Bien rangé dans La Couture

Et vogue la galère sur une mer de jersey

Ah…. le jersey.
Ce tissu qui faisait si peur à l’apprentie couturière que je suis.
Il fallait bien tenter…

Le rendez-vous était pris avec mon amie Alice pour une séance couture.
Elle m’a proposé comme projet commun le Plantain.
Chacune le sien. Une version robe pour elle. Une version tee-shirt pour moi.
Et le tout en jersey évidemment (j’avais déjà tenté le modèle en molleton ici !).

Elle m’a encouragé, pour une première, à plutôt prendre un jersey assez épais.
Pour moins galérer.

Alors… pas de problème ?
Si peu !!!
Tout d’abord, la coupe. Je ne sais pas comment je m’y suis prise, mais je n’ai jamais mis autant de temps à couper un tissu. Et pour un résultat plus que moyen, certaines coupes étant franchement horribles (j’ai dû tirer sur le tissu, ce n’est pas possible autrement… !!??).
Parlons ensuite du « coup de l’aiguille double »… Un temps infini, penchées toutes les deux sur ma satanée machine, qui n’a jamais rien voulu savoir… impossible de trouver le réglage…. donc pas d’aiguille double pour moi. J’ai fait mes finitions du col à la double couture parallèle.
Mais, j’ai un col presque parfait… parce que le coup de main de mon amie experte a été salvateur ! Merci encore !

Quatre heures plus tard, je rentre chez moi avec mes épaules de tee-shirt assemblées, et une encolure terminée.
ET C’EST TOUT……
(il n’est pas tout à fait impossible qu’on ait pas mal papoté entre les deux….^^).

J’ai donc dû terminer chez moi… seule….
Et la galère qui continue..

Poursuivons donc avec les coudières.
J’ai voulu recycler un ancien foulard aux petites fleurs qui me plaisaient bien.
J’ai donc appris à mes dépens une nouvelle formule scientifique :
tissu fluide + tissu fluide = galère bien solide !
J’ai fini par faire un point bourdon, en tirant parfois de façon peu orthodoxe sur le tissu. Mais ça a marché.

Je ne ne m’étendrais pas sur la manche cousue à l’envers…. mais j’étais à deux doigts de tout laisser tomber après cette galère-là !!

BREF.

Alors, je l’ai quand même terminé ce Plantain.
J’avais rallongé volontairement les manches.
Et finalement, il tombe plutôt pas mal.

 Et le pire dans tout ça, c’est que j’ai bien envie de recommencer….

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aimer aussi

6 Commentaires

  • Répondre tatapaq 11 mars 2014 at 21 h 56 min

    La persévérance paie toujours ! la preuve, plutôt bien réussi !

    • Répondre MademoiselleM 11 mars 2014 at 22 h 01 min

      Je suis d’une nature très patiente ! ça aide bien en couture 🙂

  • Répondre Alice 11 mars 2014 at 22 h 11 min

    Extra !! Je viens de revivre cet épisode de la double aiguille avec plaisir, et pourtant !!!… Ton plantain est très réussi, on recommence quand tu veux ! Des bises

    • Répondre MademoiselleM 11 mars 2014 at 22 h 15 min

      et j’ai vérifié dans mon manuel, on avait bien le bon réglage au début… mais quand ça veut pas, ça veut pas !!! 😉

  • Répondre mademoiselle M » Une tunique couleur framboise 12 mai 2014 at 21 h 12 min

    […] je me suis à nouveau attaquée au méchant jersey. Après tout, la première expérience (ici) n’avait pas été si désastreuse (nan, si peu […]

  • Répondre mademoiselle M » Starlette en combi 3 juillet 2014 at 19 h 08 min

    […] me restait vraiment très peu de jersey après avoir cousu mon Plantain (vu ici). Pas très large. Pas très haut. Mais juste assez pour les mensurations de ma petite […]

  • Laisser un commentaire